Le bilan provisoire du passage de Jade, qui continue de longer les côtes centre et sud-est malagasy fait état de 03 morts dans la ville de Mampikony, 02 enfants et leur mère à cause de l’effondrement de leur maison. La route reliant Mampikony à Port-Bergé est par ailleurs coupée. Dans la partie Nord-Est du pays, à Mananara-Nord, les chiffres provisoires avancent que 539 personnes sont actuellement sinistrées. Trois quartiers sont inondés et près de 185 maisons sous les eaux. Un peu plus au nord, à partir du village d’Ambohitravalalana jusqu’à Antalaha, les premières estimations parlent d’une destruction de l’ordre de 20% à cause de la montée des eaux. « Le plus à craindre, actuellement est la montée importante des eaux », annonce le Directeur des Opérations du BNGRC, le Colonel Charles Rambolarson, parti effectuer une mission de survol sur la partie Nord-Est du pays aujourd’hui. Dans le district de Port-Bergé, la montée des eaux a fait 184 sinistrés. 40 maisons sont inondées dans la commune rurale d’Andranomeva. Dans le district de Moramanga, 100 personnes sont sans abris dans la commune d’Andasibe. Le BNGRC y a envoyé ce matin 400kg de riz, 20 moustiquaires, 100kg de légumineuses, des tentes, des médicaments et des couvertures. A Sainte-Marie, 04 maisons ont été décoiffées, la majorité des cultures sont submergées. Un bateau a été projeté contre la digue, poussé par les vagues. La forte tempête tropicale Jade est sortie par la mer ce matin à 35km au sud de Brickaville. A 15heures locales, elle était située à 50km au Sud de Mahanoro. Jade continue de longer les côtes centre et sud-est malagasy et engendre toujours des pluies abondantes. Le BNGRC et ses partenaires devraient prochainement se réunir pour coordonner les activités de secours et d’intervention.

Publicités